Journée internationale des femmes

"Il n'y a pas de limite à ce que nous, en tant que femmes, pouvons accomplir". - Michelle Obama




En 1977, la Journée internationale de la femme a été officialisée par les Nations unies, invitant tous les pays de la planète à célébrer cette journée en faveur des droits des femmes. La "Journée internationale de la femme" est l'une des 87 journées internationales reconnues ou instaurées par l'ONU. C'est une journée de manifestations dans le monde entier : l'occasion de faire le point sur la situation des femmes dans la société et de réclamer des droits plus égaux.


Aujourd'hui, nous rendons hommage aux nombreuses contributions des femmes à l'humanité.


Voici quelques anciennes élèves de nos universités partenaires, qui ont prouvé qu'il n'y a rien qu'une femme ne puisse faire.


Helen Sharman

Université de Sheffield

BSc Chimie 1984, Hon DSc 2017

Scientifique et astronaute


Helen Sharman est entrée dans l'histoire lorsqu'elle est devenue la première Britannique à aller dans l'espace en 1991. Cette scientifique née à Sheffield a passé huit jours sur la station spatiale Mir pour étudier les effets de l'apesanteur sur les systèmes physiques, chimiques et biologiques. Aujourd'hui, elle est présidente de l'Institut des sciences et des technologies (IST).


Zeina Almumalah

Université de Coventry

MSc en ingénierie et gestion


Elle a choisi de faire carrière dans le secteur de la construction en raison de son admiration pour la grandeur des nouvelles structures de bâtiments, de leur conception à leur construction. Elle est aujourd'hui la plus jeune directrice de l'une des plus grandes entreprises de construction et de bâtiment internationales du Moyen-Orient, BIC Contracting.


Fatmah Baothman

Université de Huddersfield

Doctorat en sciences et ingénierie informatiques


La première femme du Moyen-Orient à détenir un doctorat en intelligence artificielle.

Elle est aujourd'hui professeur adjoint à la faculté d'informatique et de technologie de l'information de l'université King Abdulaziz. Fatma Baothman a également créé le département des femmes, qui est à la base de la faculté d'informatique de l'université du roi Abdulaziz, et est devenue la première enseignante assistante du corps professoral.



À toutes les femmes de notre vie, merci pour tout ce que vous avez fait pour l'humanité, que ce soit aller dans l'espace, construire de beaux bâtiments, enseigner, cuisiner ou encore entretenir un foyer.


Merci, tout simplement.



12 vues0 commentaire